• Debout ! Si t'es un mec

    Pisser debout est bien un des avantages que nous confère notre statut de mâle et que convoite la gente féminine. Tu peux te soulager rapidement presque partout dans la limite des convenances sociales quoique certains ne se gênent pas dans certaines situations. Seulement voilà ce privilège n’est pas sans son petit lot d’inconvénients. 

    Debout ! Si t'es un mec

    Tu ne me suis pas ?

    Prime abord : les lieux d’aisance publics

    Les pissotières ou vespasiennes. Je n’ai jamais compris pourquoi le fait de pouvoir vider ton trop plein vésical en station verticale imposait une réunion Tupperware improvisée entre gentlemen, chacun se tenant le zguègue le regard scotché au mur, dans une salle commune. Même si le geste est naturel et répond à un besoin physiologique, quel est vraiment l’intérêt de le partager avec plusieurs parfaits inconnus alignés en rang d’oignon se secouant le bout pour faire tomber la dernière goutte ? Imaginez la scène de l’autre côté du miroir…chez les ladies. Vous les imaginez assises sur le trône côtes à côtes, la jupe et la culotte baissée, en train de bavasser sur les derniers potins glanés dans les colonnes du dernier tabloïd à la mode…vulgaire non ? Alors pourquoi n’aurions pas nous aussi le privilège de pouvoir pisser en toute intimité, uniquement son zob et soi ? C’est juste une question de pudeur sans doute…certains diront un complexe de taille. Bien sûr tu as aussi la possibilité de t’isoler en fermant une porte… Certes nous ne devons pas trop nous plaindre puisque nous disposons généralement d’un urinoir individuel. En Australie, par exemple, les vespasiennes sont réduites au strict minimum te donnant l’impression de pisser contre un mur tout en ayant une vision directe sur l’engin de ton voisin…par contre t’as intérêt à bien écarter les jambes sinon tu risques bien d’arroser tes nouvelles paires de pompe !

    Debout ! Si t'es un mec

     

    Secundo : ta tenue vestimentaire…

    Elle peut effectivement influencer ta façon de procéder selon que tu portes un pantalon (et apparentés) à zip ou à boutons, selon le type de sous vêtements que tu portes (ou rien mais cela est une autre histoire), et selon le haut qui complète ta panoplie (une chemise rentrée dans un pantalon est plus délicate à gérer qu’un tee shirt). Si par exemple tu es un adepte du jean à boutons sous lequel tu affiches ton nouveau caleçon Calvin Klein et que tu as décidé de porter une petite chemise cintrée que tu as négligemment rentré dans ton pantalon, tu cumules toutes les difficultés pour réussir correctement l’exercice. Tu fais comment pour t’en sortir ? Tu déboutonnes entièrement ton jean pour être à l’aise ou tu te contorsionnes pour défaire uniquement ceux du milieu ? Ah le caleçon, pas pratique non plus pour faire prendre l’air à ton engin…non pas que tu n’es pas avantagé par Dame Nature mais tu dois l’extirper du fin fond de sa cachette, le remonter à la surface et tu es forcément gêner par le tissu pour te soulager confortablement….et puis en plus t’as oublié de remonter les pans de ta chemise…Une fois ton affaire finie, tu remballes le matos, tu réajustes ta chemise et comme tu as choisi de défaire les boutons du milieu tu passes trois plombes à les remettre en place parce qu’il serait illusoire pour toi de te retourner pour te rhabiller devant un parterre de mecs qui te prendrait assurément pour une bille ! Je ne parle pas du pantalon à zip, certes plus rapide…mais outch ! Ça fait mal quand tu ne fais pas gaffe à la marchandise et un pénis coincé dans une braguette cela fait mauvais genre et en plus tu douilles à mort !!

    Tertio :

    Les femmes râlent souvent à cause des accidents liquidiens que laissent trainer certains individus à l’appendice viril. Si tu ne veux pas en avoir sur les doigts ou risquer de passer pour le pire des porcs, tu as intérêt à savoir viser et à avoir un jet droit et vigoureux. Celui qui n’a jamais pissé de travers me jette la première pierre. Question d’anatomie : prépuce et autre compression vestimentaire. L’urètre c’est comme un tuyau d’arrosage…s’il est écrasé, c’est l’arrosage assuré.

    Debout ! Si t'es un mec

     

    Et pour finir :

    Faut bien secouer sinon la dernière goutte elle reste au bout. Pas de technique plus efficace l’une que l’autre. T’es tout aussi ridicule si tu agites ton chibre de haut en bas, de droite à gauche (pas la peine d’essayer de faire une circulaire non plus !) et tu continueras le reste de la journée avec cette sensation humide sur ton calbut (boxer, slip, string…même combat) transformant peu à peu ton objet du désir en un bouillon de culture (certes l’urine est stérile mais ton prépuce et ton gland certainement pas) aux effluves ammoniaquées de vieille pisse et comme l’hygiène intime ne semble pas être le point fort d’une forte proportion de nos congénères au service trois pièces je ne veux pas savoir dans quel état ils finissent la semaine (mais on me chuchote dans le creux de l’oreille qu’il existe des inconditionnels de ce genre de mets exquis…)

    Debout ! Si t'es un mec

     

    « Les accros du poil ne peuvent pas comprendreUn râleur de plus »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 12:35
    Glimpse

    On n'imagine pas à quel point il est parfois difficile d'être un homme ! C'est pas parce qu'on pisse debout que c'est plus facile, tu en apportes la preuve !  Je te rejoins : ce serait bien que les pissotières soient un peu plus intimes, ne serait-ce que pour couper court aux regards lubriques de certains vieux pervers. 

    2
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 14:17
    Chris tophe

    Les slips à poche c'était bien pratique. lol

    3
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 15:05

    @ Glimpse : N'oublies pas que les pissotières sont des lieux de drague parfois très prisées 

    4
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 15:06

    @ Christoophe : mais qu'est cxe que c'est moche 

    5
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 17:40
    Ditom

    Oui, enfin quand on est un homme moderne, on n'a pas de temps à perdre... Les couches, c'est quand même pas fait pour les chiens.

     

    6
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 21:36

    Mon poussin, tu en as de ces préoccupations, moi ej vais pisser et je me barre que le lieu soit peuplé ou pas. Et si j'ai une braguette à boutons, je déboutonne tout et je reboutonne comme si j'étais chez moi.

    Bon après si il y a un bogosse, je laisserai trainer mes yeux mais le regard des autres, je m'en fous royalement

    7
    Nachu
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 23:13
    Nachu

    A Ephèse,les habitants étaient encore moins pudiques(voir la photo des vespasiennes)

    vespasiennes d'Ephèse

    8
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 08:00
    Loup54

    Les pissotières seraient donc faites pour soulager sa vessie ? Ah bon ?!

    9
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 14:55

    @ Ditom : d'autant que ça assure un effet paquet sous le pantalon ! top classe

    @ Seb67 : Blondasse comme je suis je me pose certaines questions existentielles

    @ Nachu : C'était la belle époque où les "normes" étaient beaucoup  moins nettes...

    @ Loup54 : c'est leur fonction première en effet...après si tu veux faire autre chose tu peux mais je pense que ce sera moins pratique

    10
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 23:45

    C'est bien gentil tout ça, mais quel est le con qui définit la hauteur de pose de la pissotière ?

    Parce que quand t'es court sur patte, tu peux essayer tout ce que tu veux, le jean moucheté tu peux pas l'éviter.

    Et quand tu as comme moi un spécimen rare qui attire l'oeil du voisin et qui en profite au passage pour te pisser dessus (ben oui il arrive déjà à maintenir  le bas de sa machoire à hauteur normale, c'est pas pour en plus pisser dans la bonne direction).

    La seule solution, c'est de préférer les gogues bien traditionnels où tu pisse vers le bas et pas vers le haut.

    Et je rassure les coquins, même quand le lieu est exigu, y'en a qui trouvent toujours le moyen d'y rentrer à plusieurs.

    Alors mon Poussin si tu veux fonder le club de ceux qui pissent pas dans les pissotières, j'en suis.

    11
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 00:30

    @ maxivirus : sur la pointe des pieds pour pisser ben oui pas facile...mais quand on l'a grande ça facilite les choses non ?...alors comme ça tu n'apprécies pas qu'on te pisse dessus ? Tu ne fais pas partie de ces adeptes des gold shower ??


    Pour le club faudrait que j'écrive une charte...et on serait au moins deux adhérents  


     

    12
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 13:25
    Virginie R

    Je fais partie des filles qui ne sont pas envieuses !

    Heureusement que je fais pipi assise, pourquoi se fatiguer en plus 

    Un jour à Dieppe, dans un restaurant, sur la terrasse au bord de la rue, un type s'est mis à pisser contre un arbre à 50 cm des tables ! Il a fallu que je lève les jambes, ça arrivait jusqu'à nous, nous l'avons insuluté, mais il en avait rien à faire, qu'elle degueu.... Et il y en a plein comme ça !!!!!!!!!!

    13
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 16:36

    @ Virginie R : Ma pauvre tu es tombée sur un véritable porc

    14
    Lundi 10 Octobre 2011 à 14:51

    et puis tout ça prend du temps et au boulot ça va finir par ruiner le capitalisme !!! à quand les chaises percées pour tout le monde !

    15
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Mardi 11 Octobre 2011 à 12:17

    @ Francis : Solution plus radicale...la sonde vésicale !!

    16
    Javandy
    Mercredi 20 Juin 2012 à 15:09

    Il faudrait une campagne pour que les hommes pissent assis chez eux ou chez des amis. Chez moi j'ai mis des autocollants avec des dessins très clairs. On évite ainsi les tâches jaunâtres 1m tout autour du WC. J'ai dit!


    Maintenant, si dans un lieu public, le wc est déjà tâché, je resterai debout.


    (et puis, debout dans les urinoirs, si je me sens observé, soit je n'y arrive pas, soit je me mets à bander, et je n'y arrive pas non plus)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :