• Petit bout de chair

    En analysant les mots-clés qui conduisent au hasard dans mon nid, une préoccupation majeure semble titiller les esprits des internautes égarés probablement parce que je l'ai évoqué dans un de mes posts, ce petit bout de chair

    prpc

    ANATOMIE

    Les curieux ne connaissent pas leur anatomie et me demandent donc d'éclaircir leurs pensées afin de briller en société puisqu'il est d'usage fréquent de discuter prépuce au cours d'un repas familial, amical, ou de charité...

    scp

    Pour savoir de quoi on parle, le prépuce est un repli de peau, plus ou moins long selon les individus, recouvrant le gland à l'état flaccide et relié à la face antérieure de ce dernier par un fin tégument couramment appelé frein. Epidermique sur sa face externe, il est muqueuse à sa face interne et donc de ce fait extrêmement sensible aux agressions extérieures car riche de terminaisons nerveuses. Lors de la rétraction du prépuce, qu'elle soit manuelle ou le fruit d'une érection, le sillon balano-préputial se dévoile.

    slln

    Ce sillon abrite de nombreuses glandes sébacées qui donnent au pénis son odeur particulière et fournit un lubrifiant efficace (smegma) pour permettre au prépuce de coulisser librement à la surface du gland.

    Tout comme les poils, souvenir animal de notre condition, certains considèrent que cet appendice cutané est fort peu utile. Toutefois, comme j'aime à le souligner, la nature est ainsi faite et chaque chose joue un rôle particulier. En ce qui concerne le prépuce, il aurait selon les auteurs, plusieurs fonctions essentielles :  protéger le gland contre l'irritation provoquée par le contact avec l'urine, hydratation et lubrification, zone érogène, réduction de  la friction et du frottement pendant les rapports sexuels.

    LEAVE YOUR FORESKIN ALONE

     unc

     Par tradition religieuse, par dictature hygiénique, par effet de mode, par hystérie esthétique, en dehors de toute indication médicale et nécessaire, la circoncision mutile et prêche la gloire des queues coupées. Que n'ai-je entendu des mères anxieuses du futur confort sexuel de leur mâle progéniture, désireuses que le gland de leur chérubin se découvre le plus tôt possible car des croyances familiales imposent un décalottage sytématique pour garantir une hygiène rigoureuse. C'est inutile voire dangereux. Cela ne protège en rien du phymosis, bien au contraire....Car tirer avec violence (et je sais de quoi je parle pour en garder un souvenir extrêment douloureux) sur ce prépuce immature provoque par ce geste mal placé des microlésions à l'origine d'adhérences faisant le lit à ce phymosis qui naturellement  est extrêmement rare. L'orifice préputial est d'origine serré pour eviter aux impuretés de pénétrer et le prépuce se nettoie de lui-même. Le dilater de force est contre-nature et douloureux. Les petits gars, même s'ils ne savent pas l'exprimer, n'aiment pas qu'on viole ainsi leur intimité. Ils seront bien assez lucides pour découvrir en temps et en heure leur prépuce avec lequel ils s'amuseront provoquant des érections qui favoriseront chemin faisant le décalottage progressif et naturel. Par ce jeu masturbatoire, à la découverte de leur corps, les garçons dilatent progressivement l'orifice préputial sans douleur. Arrivé au stade pubère, le prépuce s'est allongé et assoupli et les adolescents arrivent à se décalotter sans problème.

    Reste malgré tout le problème du phymosis traumatique (véritable gêne à l'âge adulte lors du coït) et du paraphymosis (encore plus fréquent : décalottage violent entrainant un oedème préputial qui étrangle le gland gonflé par l'érection et impossibilité de le recouvrir) qui demeurent des indications de traitement chirurgical. Là encore, la circoncision (posthectomie) se discute car il exiiste des solutions moins radicales (préputioplastie).

    Bref.

    En un mot ce que tu dois retenir c'est de laisser le prépuce tranquille !

    Tu veux savoir autre chose ?

    T'as qu'à demander



    « Noir desseinHasta la vista... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Janvier 2012 à 19:27
    Glimpse

    Je partage ton avis : si Dame Nature a jugé bon de nous le donner, il n'y a guère de raison valable (autres que celles citées) pour l'enlever. Sinon, pourquoi ne pas s'en prendre aussi à nos lobes d'oreilles, tant qu'on y est ? 

    En espérant que le prépuce résiste aux diktats débiles de la mode... 

    2
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 08:34
    Loup54

    Ca manque de schémas : tu utilises des termes qui ne sont pas expliqués (genre "sillon balano-préputial") alors on devine, mais si ceux qui viennent se posent des questions sur leur prépuce, imagine toutes les questions qu'ils vont se poser sur ces nouveaux termes !

    3
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 11:56

    @ Loup : c'est bien le problème de la médecine...employer des termes que le quidam ne comprend pas....pourtant "balano" dérive du grec "balanos" signifiant...gland...et préputial ben adjectif dérivant de prépuce...

    Donc pour être plus clair ce sillon se situe entre la couronne du gland et le prépuce rétracté (cf premier schéma) et correspond au numéro 5 sur le deuxième shéma (vue par en dessous)

    4
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 11:58

    @ Loup : pour le deuxième schéma : le 1 correspond au méat urétral, le 2 au gland le 3 au frein le 4 à la couronne du gland

    5
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 12:00

    @ Glimpse : les américains en particulier ont succombé à ce diktat !

    Les lobes d'oreilles...non c'est tellement bien à embrasser aussi

    6
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 16:27

    Bravo pour cet exposé !

    Je suis tout à fait d'accord avec toi : sauf avis médical, que tu évoques, la circoncision m'a toujours paru contre-nature. Une bite sans prépuce, c'est un peu comme une galette des rois sans frangipane. (oui, bon, c'est tout ce que j'ai trouvé comme métaphore)

    7
    Samedi 21 Janvier 2012 à 02:51

    Mdr, me coucherai moins con ce soir ^^

    8
    Mardi 24 Janvier 2012 à 15:43
    Post ni court ni concis Sire.... mais intéressant !
    9
    Vendredi 9 Mars 2012 à 03:09

    Bonsoir, voilà moi j'ai un ptit souci, j'ai se genre de soucis environ cette a dire que j'ai une odeur atroce qui vien de mon penis et ma peau se referme comme sur le déssin de + j'ai des petit bouton blanc qui se situe + derierre mon gland sur la peau en dessous du 2eme shema en noir et blanc (5)

    Je sais pas quoi faire et j'ai honte de montrer sa a un docteur surtout si mes parents le save ! j'ai 16 ans et je sais pas quoi faire, les boutons satrappe et sont mtn au dessus de mon gland sur la peau tout le contour...

     

    aidé moi help !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    10
    Javandy
    Mercredi 20 Juin 2012 à 14:58

    Bonjour, lokapik!


    Mais pourquoi avoir honte? Est-ce qu'on a honte de consulter un médecin quand on a la fièvre, même si la fièvre nous fait transpirer et nous fait sentir mauvais? Est-ce qu'on a honte de montrer au médecin un bouton infecté, parce que ce n'est pas joli à voir?


    Si ton pénis sent mauvais, c'est dû à quelque chose qui trouvera certainement une solution.


    Pour les "boutons" "derrière ton gland", il faudrait voir si ce sont de petits points clairs normaux ou s'il s'agit d'autre chose. Là encore, c'est le médecin qui pourra le savoir.


    Le "smegma", une sécrétion normale qui ressemble a du fromage peut être à l'origine de l'odeur. Est-ce que tu prends une douche quotidienne? C'est nécessaire à partir de la puberté pour éviter les mauvaises odeurs du pénis, mais aussi d'autres parties du corps, pour être propre tout simplement. Normalement, si tu te laves le pénis en te décalottant doucement, une fois par jour, sans trop frotter ni trop savonner (juste un minimum, afin que le savon n'entre pas dans l'urètre, c'est-à-dire l'orifice au bout du gland), car le savon peut irriter, l'odeur devrait disparaître. Certains hommes se rincent à l'eau après avoir uriné et (très important, afin que l'humidité soit éliminée) appliquent ensuite un peu de papier hygiénique sur le gland mouillé pour le sécher. Attention à ne pas frotter avec ce papier: juste l'appliquer et attendre que le papier absorbe l'humidité. Cela évitera l'accumulation des odeurs provenant de l'urine.


    Si tu vas voir le médecin et qu'il te conseille une circoncision, n'accepte pas, mais va en voir un autre. Il y a des solutions plus faciles que la mutilation!


    Et si tes parents apprennent ce qui t'arrive, là encore, il n'y a absolument aucun mal à ça!

    11
    Javandy Profil de Javandy
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 10:40

    Mais que se passe-t-il avec ce site?

    Je n'arrête pas de recevoir des messages parasites!

    12
    Treza12 Profil de Treza12
    Dimanche 26 Mai 2013 à 10:52

    Bonjoursqu quand mon pénis est au repos, je sais le décolloter mais quand je suis en érection il se décollôté pas, pouvez vous m aider svp?

    13
    Terry..
    Samedi 6 Juillet 2013 à 14:24
    Je suis circoncis et je vous encule vous aller voire c'est quoi notre avantage .
    14
    Javandy Profil de Javandy
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 18:00

    A Trez12. Si ton pénis ne se décalotte (remarque l'orthographe) en érection, ce n'est pas bien grave: l'orifice de ton prépuce est un peu étroit. Il suffit de tirer légèrement (LÉGÈREMENT) dessus, de jouer avec pendant la douche, par exemple, avec l'eau chaude, en introduisant un doigt (aux ongles bien coupés) dans l'orifice, par exemple, et peu à peu le prépuce cédera. Sinon, tu peux toujours aller voir un médecin, mais attention, à moins que tu en aies vraiement envie, n'accepte pas la circoncision, c'est inutile, ça fait mal et ça diminue la sensibilité.

    15
    Javandy Profil de Javandy
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 18:01

    A Terry: tu peux enculer qui tu veux, si l'autre est consentant. Tu es adulte et si tu es content de ton pénis circoncis, tant mieux pour toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :