• Quelques notes bucoliques

    Qui a dit que les hirondelles ne faisaient pas le printemps ?…Néanmoins certains signes ne manquent pas de rappeler le doux réveil de la nature. Des grues ont survolés le ciel aquitain en un V majestueux soulignant de « grou-grou » cacophoniques la victoire sur l’ère hivernale. Notre féline minaude devant les baies vitrées en les grattant énergiquement par envie de répondre à l’appel du soleil qui lui lustrera le poil, affalée de tout son long, voire les quatre pattes en l’air, totalement offerte aux rayons bienfaiteurs. La terrasse s’est faite une beauté, débarrassée de son voile terne et de son lichen grâce à la force hydraulique sous la direction de mon Homme dont le printemps a comme effet de le transformer en Nicolas le jardinier. La table de jardin a retrouvé son éclat d’antan sous l’effet d’incantation chimique et d’huile magique. Les transats réclament les mêmes potions tandis que le chat attend de pouvoir s’y endormir confortablement calé sur le matelas.

    Quelques notes bucoliques

    La pigeonne couve à l’abri des regards dans un recoin formé par les poutres. Un de ses œufs est tombé. Le fœtus était déjà bien formé, reconnaissable avec sa petite tête et son ébauche de bec. Je crois bien que sa mère fut si triste de perdre sa progéniture comme une vulgaire omelette qu’elle en a déserté son nid. La pigeonne ne reviendra pas l’année prochaine. Les accès seront grillagés, parole de mon Homme. J’ai aperçu hier les premiers insectes volant, ceux qui viennent vous taquiner lors des repas d‘été qui virevoltent sans but au-dessus de vos têtes vous chuchotant à l‘oreille les bzz-bzzz-bzzz qui vous mettent en alerte et qui, moi, me font détaler à toute vitesse. Je ne suis pas entomologiste mais je crois bien qu’il s’agissait d’un bourdon noir ou bien d’un hanneton…bref je crois bien qu’il venait en repérage histoire de voir s’il pouvait envisager de signer un bail saisonnier. Qu’il vienne cet individu ailé mais je lui dirai de se méfier à ne pas sortir la nuit…les chauves souris pourraient bien le croquer.

    Sur cet accès extérieur, notre bulle d’air, notre salon d’été, le végétal faisait cruellement défaut. Je ne suis pas botaniste et mes mains ont des paumes rosées. En revanche je donne mon aval aux choix paysagers de mon Homme. Nous avons reçu en cadeau pour la fin de l’année un grand bac en pin où du thym, de la sauge, du persil et des fraisiers se content fleurette. Le romarin fait bande à part, fier de ses origines varoises, kidnappé en novembre dernier. Le syndrome de Stockholm lui permet de s’adapter facilement. La menthe, elle, refuse pour le moment de renaitre…sans doute brûlée par le froid sibérien. Les plants de tomate cerise viennent de conquérir leur petit lopin de terre. Dès le début de la semaine prochaine, les candidats retenus du casting végétal feront leur entrée sur notre terrasse. Nous avons particulièrement été sensibles au curriculum vitae d’un olivier de 10 ans d’âge, de magnolia (foooor eveeeerrrrr), et d’un phoenix canariensis. Nous sommes bien entendu ouvert à toutes autres propositions puisque nous aurons probablement quelques portions de terrain à disposition. Les hirondelles peuvent maintenant venir…je crois bien que je sens déjà la bonne odeur du printemps.

     

    « Créativité bluffantePas de titre mais là n'est pas la reflexion »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Mars 2012 à 18:17
    Flavien agayfriday

    Eh oui, la fin de l'hiver joue au printemps.Je vois qu'on est d'humeur optimiste, un olivier et un canariensis pourraient s'enrhumer certaines années!

    En tout cas ce sera joli et exotique.

     

     

    2
    Mardi 13 Mars 2012 à 23:47

    La terrasse va être méconnaissable !

    Ca va être chouette alors :)

    3
    Mercredi 14 Mars 2012 à 01:10

    Quand le soleil revient, il réchauffe tout

    4
    Mercredi 14 Mars 2012 à 19:43
    Glimpse

    Je suis toujours étonné de l'effet de quelques rayons de soleil et de la remontée des températures sur mes congénères. Terrasses pleines et gens souriant presque benoîtement : comme quoi, il nous en faut peu ;) 

    5
    Samedi 31 Mars 2012 à 09:51

    Tu parles bien du printemps, j'adore !

    Autre signe qui nous évoque "le réveil de la nature" : les mecs ont ressorti leurs bermudas et leurs shorts ! Ah ! Joie !

    Et les derniers affreux pantacourts semblent avoir enfin été brûlés dans la cheminée cet hiver. Pourvu que cette mode ne revienne jamais !

    6
    Jgnprcjr
    Lundi 16 Décembre 2013 à 06:32
    These are the some most entertaining of Munnar and the hotel make it a complete experience. First, you should check the space Machhail, Tapovan, Kareri Lake, Sujanpur Tira, Gopalpur, Khaniyara, and lots more. , the san luis resort galveston, 6555, meridien sf, 33024, cambria pines lodge, 9942,
    7
    USA
    Jeudi 26 Décembre 2013 à 11:04
    Thus, web hosting service is always good to manage business even for the smaller ones. To succeed in the country, wealth managers need to know what this through a company's website. However, ask yourself, are these documents being managed appropriately when it comes to system that is appropriate to your industry requirements. It covers everything from In Shop promotions and Road shows to Modern Trade, RWA campaigns for them. This can economize you thousands is its distinct external appearance. , appraisal management, wmnp, appraisal management, 7428,
    8
    Jcyhmwkd
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 18:48
    Meeting 13/04/12 - Part 5 - Uk Payday Loan Integrated Finance, UK Pay Day Loans, 695,
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :