• 4 commentaires
  • I'M WATCH, Simply The First from im watch on Vimeo.


    9 commentaires
  • Pisser debout est bien un des avantages que nous confère notre statut de mâle et que convoite la gente féminine. Tu peux te soulager rapidement presque partout dans la limite des convenances sociales quoique certains ne se gênent pas dans certaines situations. Seulement voilà ce privilège n’est pas sans son petit lot d’inconvénients. 

    Debout ! Si t'es un mec

    Tu ne me suis pas ?

    Lire la suite...


    16 commentaires
  •  Deux fois par an voire plus, maintenant qu'elles sont libres, le cirque recommence. Des affichettes, des pourcentages alléchants précédés du petit signe négatif, le même mot répliqué des dizaines de fois à chaque devanture, appel à la débauche financière du petit bout de plastique bleu jaune ou noir. Une période fébrile pour les uns impatients de dénicher la bonne affaire qui me laisse particulièrement pantois. Les soldes.

    Soldes

    Chaque fois le même scénario se répète et me confirme que je n'aime pas cette frénésie mercantile. Tu joues aux repérages pendant la première partie de la saison. Tu sélectionnes des articles qui te font saliver. Tu es raisonnable sur le moment en te disant que tu peux patienter jusqu'aux promotions biannuelles...et puis elles arrivent toutes frémissantes et offertes parées d'une promesse économique et bon marché. Seulement voilà, chez moi il y a toujours un hic. L'article, quel qu'il soit, tant convoité n'est jamais soldé...pire il semble avoir été purement et simplement rayé du listing, forcément remplacé, et j'espère que toi aussi tu l'as remarqué, par des collections bas de gamme tenant la dragée haute sur le parvis des gondoles ornées d' un prix barré te faisant croire à tort que tu fais l'achat du siècle. Mais agite donc tes neurones avant de banquer...cette collection était complètement absente il y a quelques semaines, patientant sagement dans les entrepôts jusqu'au jour J. C'est en cela que je n'aime pas me faire pigeonner par ce marketing de bas étage ou alors c'est sans doute parce que j'ai le chic pour désirer le ou les produits qui ne feront jamais l'objet d'une proposition commerciale. Alors je ne fais pas ou peu les soldes. Je préfère acheter quand je veux et ce que je souhaite, même si cela se paie au prix fort mais j'évite ainsi la frustration de ne rien trouver qui me convienne ou la déception de ne pas dénicher ma taille « crevette » si toutefois je tombais par hasard sur un petit tee-shirt sympa...Et puis si tu veux tout savoir, je ne suis pas un addict irrécupérable du lèche-vitrine. J'achète en coup de cœur si l'occasion se présente mais sans faire les magasins pour faire du shopping ou alors j'ai une idée extrêmement précise de ce que je cherche (en sachant souvent où le trouver) et ne me perds pas ainsi en conjoncture même si je reconnais toutefois qu'il peut être plaisant de vagabonder de porche en porche à la conquête de nouveauté...sauf si cette balade citadine se déroule un samedi après-midi en pleine rue Sainte-Catherine...où tu dois user d'une kalachnikov pour tenter de te frayer un chemin parmi la foule, aux mains chargées de sacs d'enseignes multiples, qui papillonne à la vitesse d'un lombric apathique...et que tu reviens les mains vides !

    Non décidément les soldes ne sont pas faites pour moi !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique